Ivoz

C’était une maisonnette aux volets bleus, dressée à l’orée d’un bois et bordée de pommiers d’or ; un séjour exhalant le cèdre, une porte en bois aux vitraux bigarrés qui filtraient la diaphane lumière blanche de l’hiver ; une table à laquelle je fus à jamais conviée.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0

Myriam Hrybynyk

Écrivain·e - Blogueu·r·se - Photographe et Édit·eur·ice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.