Contre l’assèchement de la langue française !

Poétique, délicate comme de la dentelle fine, la ligature, tout comme la typographie, en général, les figures de style, les graphies du type « clef » au lieu de « clé » ou encore de « s’il vous plaît » au lieu du vulgaire « s’il vous plait » – pauvre accent circonflexe dont la cime, décapitée par la faucille du nivellement par le bas, est tombée dans l’abîme de la simplification obscène… -, toutes ces petites attentions de la langue française, lui confèrent sa poésie.

Je n’aurais point la prétention de qualifier d’excellente ma maîtrise de la langue, mais quand je lis des textes sur internet, pire encore, dans des ouvrages édités par de « vrais » éditeurs, et que j’y dénombre pléthore de fautes orthographiques ou grammaticales, je ne peux m’empêcher d’avoir un haut-le-cœur. Lisant de tout compulsivement, donc souvent, n’importe quoi, il m’arrive régulièrement de croiser, au détour d’une ligne, d’incroyables fautes que même un enfant de 10 ans ne commetrait plus. Alors croyant être victime d’une hallucination, je relis la phrase jusqu’à finir par me demander si finalement, ce ne serait pas la grammaire, elle-même, qui aurait été « rectifiée » jusqu’au niveau obscène d’avoir, par exemple, relégué au passé l’usage de la terminaison « er », et étendu l’usage de l’infinitif « é » au participe passé.

À force de simplifier, mes amis, nous n’obtiendrons plus que des esprits simples… Personnellement, je n’ai aucune envie d’habiter un monde à l’image orthographico-grammaticale des forums peuplant le web. Des fautes d’orthographe, de grammaire…, nous en faisons tous, mais il y a tout de même des limites !

L’étymologie du mot « orthographe » est « ortho- » (droiture, justesse, régularité…) et « -graphe » (Qui écrit) ! Et si une bonne orthographe avait le pouvoir de redresser les esprits ?

Myriam Hrybynyk

Écrivain - Blogueuse - Photographe et Éditrice

One Comment

  1. L’orthographe est une chose sensible. J’ai remarqué que les gens réagissent emotionellement. Pas seulement en français, aussi l’anglais, l’allemand et le néerlandais sont concernés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.