Suivis à la trace

D’aucuns ignorent combien les ascenseurs trahissent les usages du voisinage. Ici, sur le miroir, des perles de laque cristallisées…, là-bas, sur les boutons d’ascenseur, de petites traces en chocolat en train de sécher…, dans un coin de la cabine ? Un emballage de confiserie et un chewing-gum trop mâché…, sur la porte, un crachât dégoulinant encore le long de la paroi… Le tout baignant dans une atmosphère suffocante de fragrances bon marché mêlées d’effluves âcres du jus de poubelle maculant le sol devenu poisseux… La famille X est de sortie…

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0

Myriam Hrybynyk

Écrivain·e - Blogueu·r·se - Photographe et Édit·eur·ice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.