Liberté d’expression, Liberté d’expression chérie

« Liberté, liberté chérie ! » – La Marseillaise

« I am not a number, I AM A FREE MAN! » – The Prisoner

C’est plus fort que moi. Certaines choses m’insupportent au plus haut point. Figurent parmi elles : La peur virulente d’offenser, qui au travers d’un angélisme dangereux reconduit nos sociétés vers l’obscurantisme dont jadis elles se sont extirpées, et la bien-pensance, qui est l’une des pires pandémies que le monde n’ait jamais connu, et qui porte, quant à elle, sur les buchers de la censure, nombre d’ouvrages, et au ban de la société, nombreux intellectuels dont le seul crime fut, bien souvent, de n’avoir jamais eu que la naïveté de croire en la liberté d’expression.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0

Myriam Hrybynyk

Écrivain·e - Blogueu·r·se - Photographe et Édit·eur·ice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.