Ni bien ni mal

« The gothic reminds us that we are mainly driven by our passions; the Gothic deals in illicit desires, in what is prohibited by society. » – David Punter

Lorsque l’on cesse de penser en termes dualistes, notre esprit échappe aux griffes du ressentiment et de la culpabilité. Ainsi libéré de tels poisons mortels, peut-il enfin s’abreuver à loisir à la fontaine des délices de la beauté.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0

Myriam Hrybynyk

Écrivain·e - Blogueu·r·se - Photographe et Édit·eur·ice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.